ROUTE HISTORIQUE ET LÉGENDAIRE
DE LA GESTE CAROLINGIENNE,
UNE ÉPOPÉE POUR L’EUROPE

En parcourant  la Via Charlemagne vous suivrez les pas de l’Empereur d’Occident, Roi des Francs et des Lombards, Patrice des Romains, Père de l’Europe .

Vous  y trouverez aussi des traces de celui qui, après avoir reconstitué le Royaume de Clovis, eut à faire face aux attaques de ses voisins ce qui l’entraina à porter la guerre hors de ses frontières pour assurer la défense de son territoire,  faire respecter ses alliances et ses choix idéologiques.

Vous pourrez y retrouver: les Lombards, les Saxons, les Vascons, les Sarrasins, les Avars, les Vikings en bénéficiant des explications, données par des accompagnateurs avertis, de toutes ces campagnes militaires victorieuses avec, parfois, quelques revers. Vous traverserez des villes , des villages, des campagnes et des paysages qui témoignent de ces faits d’armes restés dans la mémoire des peuples.
Mais Charlemagne ne fut pas qu’un chef de guerre, il est aussi et surtout le bâtisseur d’un Empire dont les bases sont encore très prégnantes dans  Europe d’aujourd’hui.  L’œuvre de Charlemagne est immense  dans de multiples domaines. Avec la création d’une écriture lisible fondée sur la minuscule caroline et l’introduction de la ponctuation, il favorise la diffusion d’une bible unique qui permet l’unification de la liturgie et la création d’une musique codifiée: le chant grégorien. Par le regroupement de penseurs, de savants, de philosophes et  d’ artistes ,de toutes les nations, dans une Académie Palatine, ouverte aux femmes, c’est la Renaissance Carolingienne et ses splendeurs qui se contemplent encore aujourd’hui.  C’est grâce  à la volonté de Charlemagne que la sauvegarde des textes antiques ou sacrés a été réalisée. Des moines  copistes calligraphes et enlumineurs en ont assurés la transcription, ces ouvrages constituent  la base de notre patrimoine culturel occidental . Vous pourrez admirer ces merveilles disséminées dans toute l’Europe , tout comme  les deux cents  cathédrales construites sous  les carolingiens. Les Arts libéraux, issus de l’antiquité,   constituent la référence pour les  écoles  monastiques ouvertes à tous les milieux ,religieux et profanes et sont toujours actuels.

Charlemagne a modernisé l’économie de son Empire en imposant une monnaie  unique en argent (le denier), en unifiant  les poids et mesures (le pied de Charlemagne) , en proposant un calendrier commun.

Dans  le Capitulaire de Villis, c’est une liste  des plantes et légumes qui est recommandée aux propriétés impériales et aux monastères . 

L’innovation concerne aussi l’organisation territoriale par la mise en place d’un système de gestion de type fédéral : Empereur, Rois, Ducs et Comtes avec  un contrôle de l’administration politique et judiciaire, par des envoyés spéciaux, binôme ecclésiastique/gouverneur, se déplaçant sur le terrain, il s’agit des “Missi Dominici” (les envoyés du maître). 
En déléguant de cette façon, Charlemagne, a pu sédentariser sa cour à Aachen où, à l’instar de Rome, il a choisi d’installer son Palais, de style byzantin, dans ce qui est devenue la capitale de l’ Empire d’Occident où Charlemagne reçoit les émissaires  d’Haroun el Rachid , du Pape, de l’Impératrice Irène, du Roi des Lombards, du Roi des Asturies, …La renommée de Charlemagne est certes historique, culturelle, cultuelle mais aussi légendaire et, tout au long des itinéraires,  vous croiserez les héros, les épées magiques, les chevaux merveilleux. Ceux  des chansons de geste qui ont accru encore sa notoriété permettant de dépasser les frontières de son Empire (de l’Islande à la Sicile, du Portugal à la Pologne et la Lettonie.) avec notamment la Chanson de Roland , la Chanson de Renaud de Montauban, débouchant sur la légende des quatre Fils Aymon, la chanson de Girart de Roussillon, de Doon de  Mayence, Orlando Furioso le transalpin et tant d’autres qui ont conforté et colporté l’image de Charlemagne, pendant plus de 1000 ans par les créations artistiques les plus importantes de la production européenne dans le domaine des Beaux-Arts mais aussi des cultures populaires.

Vous découvrirez le monde  des Marionnettes, celles d’Italie (les Puppi), ou bien  de Belgique avec Tchantchès et Toone, celles de France : les comédiens de Chiffon avec Jacques Felix , les Géants portés du Nord et de Belgique Ath, Dendermonde, Audenarde, la danse du Baïart dans les Pyrénées, les chants occitans de la Vallée du Barétous, les cantères espagnols…

La Via Charlemagne  : ce sont les centaines de statues représentant Charlemagne ou Roland , ou les 4 Fils Aymon érigées dans toute l’Europe du Nord au Sud ( comme à Brème , Riga, Dubrovnik, Toulouse, Prague, Bratislava, Aachen, Paris, Liège…), des vitraux dans des Cathérales (Reims, Chartres, Metz ) ou une gare(Metz) , des mégalithes qui portent le nom de Charlemagne : Müntzenich, Osnabrück , des montagnes  qui portent le nom de héros de la geste carolingienne (les rochers des 4 Fils Aymon ou de Bayard, la brèche de Roland, le Salto de Roldan ). A découvrir,  une multitude de chemins, sources, ponts, rochers qui attestent  de l’ancrage  carolingien dans le temps et l’espace.  Des artefacts nombreux dans les musées comme l’Olifant de Roland à Toulouse, le reliquaire du buste de Charlemagne à Aachen , les regalia au Louvre,  des peintures, sculptures, évangéliaires , reliquaires dans les musées de toute l’Europe.

la Via Charlemagne s’offre aux européens à la recherche de leur culture commune que le Père de l’Europe représente et illustre si bien. Mais aussi aux autres.


Découvrez la brochure Via Charlemagne complète ici.